RIOBAMBA: La feria du Señor del Buen Suceso

Publié le par Jean Louis Pous

Voici la resena des trois tardes de la feria de RIiobamba en Equateur, qui s'est déroulée du vendredi 20 au dimanche 22 avril. Le succés était au rendez-vous chaque aprés midi, il est vrai que la ville célébrait Nuestro Señor del Buen Suceso, le saint patron de cette ville equatorienne !

Vendredi 20 avril: Trois quarts d'entrée dans les belles arénes de RIiobamba dont les rampes d'éclairage fonctionnérent à partir du deuxième toro. Six toros de Santa Marta, propriété de Patricio García, furent bravos à la vara, à l'exception du cinquième manso.
David Luguillano, velours noir et or, silence et bronca. Le torero agitanado, blême eut peur toute la tarde.
David Gil, bleu outre-mer et or : oreille et deux oreilles. IL sauva la tarde de l'ennui et sortit à hombros par la grande porte.
Marano Cruz Ordóñez, rose et or, fit la vuelta al ruedo et reçu quelques applaudissements aprés la mort du 6° qui se cassa  la "muneca" au début de la faena de muleta.

Pulsa aquí para ver la imagen a tamaño completoSamedi 21 avril: Plein absolu de no hay billetes. Trois toros de San Luis, propriété du Dr. Luis Yerovi de la Calle, astifinos et compliqués, un de Carlos Manuel Cobo (quatrième), un de Sierra Morena (cinquième) et le dernier de la Ensenada.
Mari Paz Vega, rioja et azabache : vuelta aprés pétition et silence aprés avis.
Guillermo Albán, céleste et or, deux oreilles et deux oreilles et la queue symboliques. Le torero de Guayaquil fut énorme !
Juan Pablo Díaz, vert bouteille et or : oreille et oreille. Il sortit a hombros par la  grande porte avec Albán.

Le toro Violín, de 447 KGS, numéro 4, de la ganaderia de la Sierra Morena (encaste Baltasar Ibán) appartenait à Juan Domingo Cordobés, ganadero equatorien.  Au cours de cette même tarde, le célébre banderillero El Tortuga fut blessé par le quatrième toro, avec blessure de deux trajectoires au muscle droit de la cuisse.

Dimanche 22 avril: Un cinquiéme de plaza seulement. Six excellents novillos de la Ensenada, le quatrième° avec vuelta al ruedo ont été lidiés.:
Juan Antonio Benítez, vert empire et or, silence aprés avis et deux oreilles que la cuadrilla présenta, le torero ayant été blessé en entrant à matar. Il faisait ses adieux à l'aficion équatorienne avec le projet d'alternative au Mexique.
Curro Reyes, noir et azabache, vuelta al ruedo aprés pétition d'oreille et oreille.
Joselito Adame, turquoise et or, oreille et oreille, avec sortie à hombros par la grande porte

Publié dans Reseñas

Commenter cet article