Colloque taurin à Paris

Publié le par Jean Louis Pous

Les départements de Philosophie et des Arts de l’École Normale Supérieure organisent un colloque international (entrée libre dans la mesure des places disponibles) sur "L'éthique et l'esthétique de la corrida" qui se tiendra à l ’École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm Paris (5ème), les 16 et 17 décembre 2005 (salle Dussane).
Ce colloque sera coordonné par Jean-Loup Bourget (directeur de la Passerelle des Arts) et Francis Wolff (directeur du département de philosophie), avec le soutien de la Ville de Nîmes et de «Simon Casas Productions».
Loin de toute polémique, le colloque se propose d’étudier la corrida d’une part comme espace d’expression moderne de vertus héroïques et de relations inestimables entre l’homme et l’animal — en somme comme une éthique complète.
D’autre part comme mode d’expression artistique vivant et motif d’inspiration inépuisable pour les autres arts, en somme comme un objet esthétique total.
VOICI LE PROGRAMME COMPLET:
Vendredi 16 décembre, matin: 10 h. : Ouverture par Jean-Loup Bourget et Francis Wolff
Session : Éthique de la corrida.  Présidence : Bartolomé Bennassar (Univ. Toulouse Le Mirail)
10 h.30 : Vincent Delecroix (Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris): «Suspension et fondation rituelles de l'éthique dans la corrida».
11 h.10 : Alain Renaut (Univ. Paris IV - Sorbonne) : «L'humanisme de la corrida» 11 h. 50 - 12 h.: pause
12 h. : Victor Gomez-Pin (Univ. Autónoma de Barcelona) : «Se mesurer à l’animal»
Vendredi 16 décembre, après-midi. Session: La corrida entre éthique et esthétique. Présidence: Jean-Paul Thuillier (Ecole normale supérieure, Paris)
14 h. : Francis Marmande (Univ. Paris VII - Denis Diderot) « L'éthique, c'est l'esthétique de l'avenir »
14 h.40 : Pedro Cordoba (Univ. Paris IV- Sorbonne) : « La cérémonie de la mort ». 15 h. 20 - 15 h. 30 : pause.
15 h.30 : Francisco Jarauta (Univ. Murcia) : « La ligne d'ombre entre l'art et la mort »
16 h.10 : George Didi-Huberman (Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris) : « Immobile à grands pas »
16 h. 50 - 17 h. : pause
17 h. - 19 h. : Table ronde : "Les valeurs éthiques et esthétiques de la corrida : hier, aujourd’hui, demain"
présidée par Bartolomé Bennassar (Univ. Toulouse-Le Mirail), avec Florence Delay (Académie française), Araceli Guillaume-Alonso (Univ. Paris-IV - Sorbonne), Simon Casas, écrivain et producteur, Jacques Durand, écrivain et critique.
Samedi 17 décembre, matin. Session : Esthétique de la corrida Présidence : Araceli Guillaume-Alonso (Univ. Paris IV - Sorbonne).
10 h.30 : Frédéric Pouillaude (Univ. Paris VIII) : « La corrida comme art sans œuvre »
11 h.10 : Christian Delacampagne (Univ. Johns Hopkins, Baltimore) : « Voir ce qu'on n'a pas vu : les paradoxes de la corrida »
11 h. 50 – 12 h.: pause
12 h. : Francis Wolff (Ecole normale supérieure, Paris) : « Entre ascèse éthique et contemplation esthétique »
Samedi 17 décembre, après-midi. Session : "La corrida parmi les autres arts" Présidence: Florence Delay (Académie française)
14 h.30 : Cinéma : Ada Ackerman (Ecole normale supérieure, Paris) : « Eisenstein aficionado: la corrida dans ses dessins et ses films »
15 h.10 : Littérature : Daniel Royot (Univ. Paris III - Sorbonne nouvelle) : « Mort dans l'après-midi: Hemingway aficionado et humoriste »
15 h. 40 – 16 h. : pause
16 h. : Peinture : Annie Maïllis (Cl. prépa. Nîmes) : « Picasso, ou de la peinture considérée comme une tauromachie ».
16 h.40 : Musique: Eva Lainsa (Univ. Sevilla) : « Raison commune de la musique et de la tauromachie »
17 h. 30 : Poésie taurine Création d’un texte d’Yves Charnet (Supaéro Toulouse et éditions « La Table Ronde »): "Le roman de Juan B."
Samedi 17 décembre : Soirée cinéma
présentée par Jean-Loup Bourget (Ecole normale supérieure, Paris)
21 h. : Projection des rushes inédits du film perdu d’Abel Gance «Manolete», présentés par Nelly Kaplan.
21 h.45 : Projection du film «Toreros» (1999) d’Eric Barbier, en présence du réalisateur.

Publié dans Conferénces

Commenter cet article