On n'a pas cassé le Convenio Taurine Hispano-Mexicaine

Publié le par Germán Jiménez

Selon informations de OPINION Y TOROS, après plus de cinq heures d'attente, il a été fait connaître que le Convenio  Hispano-Mexicaine qu'était violé le passé 11 décembre dans les plus grandes arènes du monde, il ne se cassera pas.
Seront interdits pour toréer dans les arènes mexicaines pendant cinq ans les diestros espagnols Juan Serrano Finito Córdoba et de David Fándila El Fandi; tandis que Rodrigo Santos sera suspendu pour un an et pourraient être interdits pendant deux ans Humberto Flores et Christian Ortega.
Aussi même, on casse les relations avec l'Union Mexicaine de Picadors et de Banderilleros, tant que Benigno González Carmona restera dans la charge.
Ceci signifie qu'à l'élection de torero il pourra déjà contracter ses cuadrillas, ils soient de l'Union ou bien libères, tant que sera fixe ce conflit.

Publié dans Actualités

Commenter cet article