NIMES: Des cornes declarées "manipulées"

Publié le par Germán Jiménez

La Ville de Nîmes a confié au professeur J. Sautet, de l’Unité d'Anatomie-Embryologie à l'Ecole Vétérinaire de Toulouse, la responsabilité de l'analyse des cornes des taureaux combattus durant la temporada 2007.
Il ressort de ces analyses que chacune des cornes des deux taureaux de la ganaderia Juan Pedro Domecq (corrida du dimanche matin des Vendanges) qui ont été tirés au sort pour cette expertise (n° 128 et 142) ont été l'objet "d'une manipulation artificielle".

Publié dans Actualités

Commenter cet article