Naissance de l'Observatoire des Cultures Taurines

Publié le par Germán Jiménez

Samedi en mairie d'Arles, en présence de Michel Vauzelle président de la Région PACA et de Hervé Schiavetti maire d'Arles, a été créé l'Observatoire National des Cultures Taurines.
Toutes les entités représentatives du monde de la tauromachie ont confié à André Viard la présidence de cet organisme dont le but est d'étudier, de promouvoir et de défendre l'image du monde taurin.
Un bureau constitué de personnalités issues du milieu associatif et professionnel a également été mis en place.
L'annonce de la création de l'Observatoire a été faite ensuite devant plusieurs milliers d'aficionados rassemblés sur le parvis des arènes d'Arles.
 
Dès le début de la semaine, une entrevue sera demandée au Président de la République afin de lui exposer les souhaits de la communauté du taureau (deux millions de citoyens français assistent chaque année à une manifestation taurine dans plus de trois cent villes françaises) et, afin de mettre un terme à la polémique stérile concernant l'entrée des mineurs aux arènes, d'obtenir que soit effectuée par le ministère de la Santé une étude scientifique : depuis dix ans, combien de mineurs ont-ils été pris en charge par les services spécialisés pour avoir été traumatisés par un spectacle taurin ? Etude qu'il sera souhaitable de compléter par une deuxième question : depuis dix ans, combien de mineurs ont-ils été pris en charge pour avoir été traumatisés par la violence montrée à la télévision et dans les jeux vidéos ?
 
Sous peine de commettre vis-à-vis de la communauté taurine un grave déni de justice qui s'ajouterait à celui d'identité, seule une étude de la réalité des faits permettra, en dehors de toute opinion partisane, d'aborder la question de la présence des mineurs aux arènes en toute sérénité.
 
Ont participé à la création de l'Observatoire des Cultures Taurines: l'Union des Villes Taurines Françaises, la Fédération Française de Course Camarguaise, la Fédération des Sociétés Taurines de France, la Fédérations des Clubs Taurins Paul Ricard, le Musée des Cultures Taurines de Nîmes, le Groupement des Entrepreneurs de Spectacles Taurins, l'Association des organisateurs de Corridas et Novilladas du Sud-Ouest, l'Association des Eleveurs français de taureaux braves, l'Association des Eleveurs de Taureaux de Course Camarguaise, l'Association des Manadiers éleveurs de la race di Biou, l'Association des ganaderos landais, la Confrérie des Gardians, la Nacioun gardiano, l'Association Juris Aficion, l'Aficion du Grand Sud, l'Association des aficionados practicos, l'Association des Vétérinaires Taurins français, le Centre de Tauromachie de Nîmes, l'Association des Chrirurgiens Taurins français, l'école taurine de Béziers, les Clubs Taurins réunis d'Arles, la Coordination des Clubs Taurins biterrois, l'Association française des coureurs d'encierros, l'Association des Critiques Taurins Français, l'Ecole Taurine d'Arles, l'Ecole Taurine du Sud-Oust, l'Amicale des Clubs Taurins gerseois, l'Union des Bibliophiles Taurins Français, les Clubs Taurins Montois, les Clubs Taurins Bayonnais, le Collectif Terres Taurines, le Collectif des Toreros Français. 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article