Feria d`Ambato

Publié le par Jean Louis Pous

Je rentre de la féria d'Ambato, en Equateur, via Lima au Perou. La Féria de Las Flores y de Las Frutas pour le Carnaval fut grande est belle. Jugez-en vous même:

-La corrida prévue le dimanche 19 février fut reportée au samedi suivant, 25. Les toros de Santa Coloma et Santa Rosa furent excellents. Le dernier de la tarde, petit fils de celui qu'indulta en 1992 le maestro José Ortega Cano fut gracié. Gómez escorial coupa une oreille a chaque toro; Juan Francisco Hinojosa qui prenait l'alternative ( silence au toro de la cérémonie et deux oreilles et queue symboliques avec sortie a hombros). Le rejoneador Vicente Arteaga fut brillant.

-La corrida du dimanche aprés midi présentant un lot mixte formé par trois Carlos Manuel Cobo et trois de Campo Bravo. Le maestro Luis Francisco Esplá (silence et oreille) dirigea la tarde; Salvador Cortés ne trouva pas le tempo (silence et silence) et l'équatorien Diego Rives coupa deux oreilles à son premier, vuelta fleurie au  sixième avant la sortie à hombros.

-Le lundi 27, pour le final de la tarde, cinq novillos de la Ensenada (encaste Domecq) sortirent des chiqueros, et le quatriéme fut gracié. El Moronta coupa deux oreilles à chaque toro, excellent avec les palos et varié avec le capote. Alvaro Samper (deux oreilles et queue symbolique, et vuelta al ruedo); le rejoneador Enrique Cobo échoua avec les rejones (vuelta).

Gómez Escorial fut déclaré triomphateur de la féria et reçut le trophée de l'Exc.Ayuntamiento de Ambato. El Moronta gagna le prix mis en jeu par l'Empresa CITOTUSA.

Publié dans Reseñas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article