Le Règlement taurin andalous entrera en vigueur le dimanche de Pâques

Publié le par Jean Louis Pous

La conseillère du gouvernement autonome andalous, Evangelina Naranjo, a annoncé ce mardi midi à l'issue de la réunion du conseil de la Junta de Andalucía que le nouveau Règlement taurin andalous allait être adopté de manière officielle et que celui-ci entrera en vigueur sur l'ensemble des arènes des provinces andalouses à partir du dimanche 16 avril 2006, pour la fête de Pâques, date qui marque traditionnellement le coup d'envoi de la saison tauromachique à Séville.
Selon la conseillère, aucune modification a été apportée par rapport à la dernière épreuve qui a été présentée au conseil andalous. Ce règlement va inclure de nombreuses nouveautés par rapport aux lois taurines qui régissent les spectacles tauromachiques dans les autres provinces espagnoles : ces modifications portent sur le premier tiers, la possibilité de gracier des toros dans un plus grand nombre d'arènes ainsi que sur la création d'un registre des impresarii taurins.
Par ailleurs, ce Règlement taurin andalous prévoit le passage en première catégorie pour les arènes de Málaga, qui étaient jusqu'alors considérées en deuxième. La plaza de toros de la Malagueta deviendra ainsi la troisième arène andalouse de première catégorie, après Séville et Cordoue. En revanche, les arènes d'Almería, Algeciras, El Puerto de Santa María, Jerez de la Frontera, Grenade, Huelva, Jaén et Linares demeurent en deuxième catégorie. Les autres arènes restantes sont automatiquement classées en troisième catégorie.
En termes de chiffres, Evangelina Naranjo a rappelé l'importance de l'implantation de la tauromachie en Andalousie, avec plus de deux millions de personnes qui ont assisté à des corridas dans cette province, auxquelles il faut ajouter les nombreux téléspectateurs et auditeurs qui ont suivi les grandes ferias andalouses via la télévision et la radio.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article