Le toro de Osborne en péril

Publié le par Jean Louis Pous

Le Tribunal Supremo, en sa décision de la 7° Salle du Contentieux Administratif, vient d'annuler la décision de la Junta de Andalucía qui avait déclaré le fameux Toro d`Osborne, "Monumento del Patrimonio Histórico Andaluz".
En quelques mots, rappelons l'affaire: un ganadero andalous, D. Apolinar Sorian Heras, propriétaire de la finca dans la ville de Santa Elena (province de Jaén) avait formé un recours estimant que le "toro de Osborne, planté depuis des années sur ses terres était un obstacle à son droit de propriété... se refusant de l'entretenir comme le prévoit la réglement andalous".
Le toro de Osborne, si populaire dans le paysage espagnol (on en compte 38 pour la seule Andalousie) n'est pas un "monument culturel" au sens strict du terme aux dires de la Juridiction suprême espagnole, car "c'est un bien meuble".... le contradicteur du ganadero, la Junta de Andalucía a été condamnée aux dépens ! Malheureux toro de Osborne ! que va-t-il devenir ?

Publié dans Actualités

Commenter cet article