“Le toro et son apport dans le spectacle"

Publié le par Christian Cartoux

Jeudi soir, la salle Castel de Lunel, sous l’égide  de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard et la mairie de Lunel recevait Eduardo Martìn Peñato président de l’Asociación de Ganaderìas de Toros de Lidia.

Pas moins de cent cinquante aficionados avaient pris place à 19h00 dans l’amphithéâtre lunellois au moment même où Las Ventas de Madrid déroulait son 9ième paséo dans le cadre de la San Isidro. Parmi les personnalités invitées, on relevait les noms de Olivier Riboulet, Gérard Granier, Patrick Laugier ganaderos de notre pays et de nombreux journalistes.

Eduardo Martìn Peñato, président de ce groupement d’éleveurs espagnols n’a pas hésité un instant pour délaisser la plus grande féria que détient la planète des toros pour réaliser un acte militant chez les “Pescalunes” en prêchant la bonne parole ganadera !
En préambule le journaliste barcelonais German Jimenez exposa l’historique de la ganaderia de  Martìn Peñato. Il enchaîna sur la création de l’Association de Ganaderìas de Toros de Lidia suivi d’un portrait de l’invité.
Puis, ce fut au tour du conférencier Don Eduardo Martìn de brosser et commenter avec éloquence, diapositives à l’appui un tableau sans concessions des raisons essentielles pour lesquelles, l’ensemble des éleveurs hispaniques sont à la traîne… Démontrant notamment que seulement 5% du montant total des fonds générés par la tauromachie reviennent aux  ganaderos !
Il exposa de nombreuses propositions afin que les éleveurs ne soient plus des laissés pour compte et redeviennent dans l’intérêt de la corrida ceux qu’ils n’auraient jamais du cesser d’être. Une standing ovation vint couronner la fin de ses propos. Il faut signaler l’excellente traduction du journaliste et avocat Jean Louis Pous.
Après un dialogue instauré avec la salle, Joël Moysan délégué à la Culture de Lunel et Bernard Planchon pour l’UCTPR tour à tour conclurent cette soirée de qualité. 

 

 

 

 

 

Photos: C. Cartoux et D. Beaudoin

Publié dans Conferénces

Commenter cet article