Novillada evenement à Nîmes

Publié le par Germán Jiménez

Madrid et Séville, c'est bien connu, rythment le quotidien de la tauromachie. Oliva Soto jeune novillero andalou a illuminé le ciel de Séville. Mercredi, Alejandro Talavante a illuminé le ciel de Madrid.
Nîmes, qui ne les avait pas programmés, les place en haut de l'affiche. Ils seront là, vendredi matin à 11 heures, en prélude au mano à mano de l'après-midi.
"L'empresa est davantage un producteur d'art qu'un spéculateur" martèle Simon Casas "La tauromachie nécessite romantisme et créativité. L'empresa doit capter l'interêt du public, créer des surprises et surtout, surtout, ne jamais tomber dans la routine."
Vendredi 2 juin à 11 heures, les arènes de Nîmes créent la surprise et proposent une novillada mixte-évènement: un novillo de Gutierrez Lorenzo pour Marie-Sara et six novillos de Jose Vazquez pour Alejandro Talavante, triomphateur de Madrid, Mehdi Savalli, le lion d'Arles, et Oliva Soto, triomphateur de Séville. 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article