Une autre ganaderia gersoise... du même eleveur

Publié le par Jean Louis pous

En 2001, Jean Louis Darré possède depuis 9 ans la Ganaderia de l'Astarac et pour s'agrandir, il créé un nouvel élevage qu’il nomme "Camino de Santiago". L’objectif est d’assurer avec ce nouvel élevage les ventes des novilladas sans picador, pour passer aux novilladas piquées avec son premier élevage.
Pas question de faire de cet élevage un clone, Jean Louis Darré veut quelque chose de différent et choisit l’encaste Marquis de Domecq. Il achète en Octobre 2001 la punta de l’année (38 vaches) de l’élevage de José Angel Santafé Marton en Navarre. C'est à dire qu’il achète toutes les femelles de l’année, sans sélection préalable, en quelque sorte un achat sans assurance. Puis au printemps suivant, il achète un étalon au Marquis de Domecq. En 2002, l’élevage est inscrit à l'association des éleveurs français de taureaux de combat et il ajoute une douzaine de vaches de Santafé Marton. A en croire le ganadero le coup de poker est réussi, puisque les résultats de la tienta ont été excellents. Verdict cette année avec les premiers becerros et utreros puisqu'un lot est prévu notamment à Millas, le dimanche 6 août prochain.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article