HAGETMAU: El Santo coupe deux oreilles

Publié le

La Campana sonne le glas: Ils étaient bien beaux ces novillos de La Campana, dans l'encaste Domecq, mais trop gros et ayant déjà les quatre printemps sonnés ! Faibles, sans transmission, avec la mono pique de rigueur. Le boucher local était le seul ravi de ce lot venu de Salamanca.

Dimanche 30/07/06:
Presque plein, belles arénes sous le soleil dominical
Gabriel Picazo, silence et silence
El Moronta, silence aprés avis et silence
David Esteve, silence aprés avis et silence
Le sixiéme novillo se cassa un sabot et le valencien l'estoqua sans faena.

Gbriel Picazo remporta le prix au meilleur novillero de la tarde.


El Santo coupe deux oreilles: Pour la clôture de la féria, les novillos de Adelaida Rodríguez étaient faibles, legers et commodément armés. Là encore la mono pique fut de rigueur : un jour prochain, il s'organisera des novilladas formelles sans picador !  Les trois français formaient le cartel de cette seconde tarde de féria.

Lundi 31/07/06:
Medhi Savalli, oreille et silence
El Santo, vuelta et deux oreilles
Marco Leal, silence et silence

El Santo est sorti par la grande porte et fut déclaré triomphateur de la féria 2006. Il remporte le prix de 4000 € qui lui sera remis en février prochain au cours des "journées taurines d'Hagetmau".

Publié dans Reseñas

Commenter cet article