L'arlesien Lucien Clergue nouveau academiecen

Publié le par Jean Louis Pous

L'arlésien Lucien Clergue qui fut mon voisin de burladero au cours de la novillada matinale de dimanche dernier à Arles, a été élu le 31 mai 2006 à l'Academie des Beaux Arts.
Après un début de carrière artistique contrarié, Lucien Clergue réussit à conquérir sa liberté et à se consacrer pleinement à sa passion pour la photographie. Son travail célèbre la nature intemporelle du sable, des quatre éléments, fouille les secrets de la vie et de la mort, à travers ses photographies des charognes des paysages camarguais, des cimetières, des scènes de tauromachie. Revendiquant son inscription dans sa terre arlésienne natale comme en témoignent ses recherches sur les Gitans, son œuvre est au même moment porteuse d’une universalité liée à son exploration mythique de la nature, du corps féminin, des lieux. Son travail est également marqué par de grandes rencontres comme celles de Picasso ou de Jean Cocteau. En près de cinquante ans, il a publié soixante quinze ouvrages et ses œuvres figurent dans les collections de plusieurs grands musées. Il continue de vivre et travailler à Arles où il a fondé en 1970 les Rencontres internationales de la photographie avec Michel Tournier.

Publié dans Culture

Commenter cet article