ARLES: Duel Losada-Jalabert-Callet

Publié le par Jean Louis Pous

Le conseil municipal de la Ville d'Arles, présidé par son maire, Hervé Schiavetti, avait renouvelé ce jeudi soir  (26 octobre 2006) la délégation de service public des arènes d'Arles à la S.A.S. Jalabert frères, représentée dans la salle d'honneur de l'hôtel de ville par Marc Jalabert. La majorité municipale a approuvé ce choix, exception faite de sept abstentions et d'un vote contre au sein du groupe de l'opposition UMP – UDF. La durée du nouveau contrat porte sur les saisons 2007 à 2010.
Le cahier des charges exigeait notamment qu'une pérennité du service public soit assuré aux arènes, en tenant compte de son rang de première catégorie, des problèmes de programmation des élevages eu égard à l'épizootie de fièvre catarrhale et d'une politique tarifaire adaptée auprès des revenus les plus modestes.
C'était la première fois dans l'histoire de la Ville d'Arles qu'était procédé un renouvellement de délégation de service public au niveau des arènes. Après avoir écarté le dossier d'Agustín Losada à l'issue de l'ouverture des plis, la commission d'attribution a qualifié de "recevables" les candidatures de la famille Callet et des frères Jalabert, en poste depuis huit ans aux arènes d'Arles.
Jean-Marie Égidio, adjoint à la Tauromachie et président de la Commission taurine extra-municipale, a procédé à la lecture du compte-rendu de la commission d'attribution, soulignant la qualité des deux offres proposées par les sociétés Caltoros et Jalabert frères. Toutefois, la proposition des frères Jalabert a été jugée comme "la plus conforme aux intérêts de la commune" alors qu'était mise en évidence "l'expérience moindre" de la société Caltoros.
L'opposition municipale a rappelé à la majorité que "les deux dossiers présentés étaient très complets" tout en estimant que la proposition faite par la société Caltoros "offrait des retombées financières plus intéressantes pour la Ville d'Arles". Dans ses observations, le conseiller municipal d'opposition Jean-Christophe Moullet n'a pas hésité à parler de "parti pris et de favoritisme" concernant l'attribution finale à Luc et Marc Jalabert. Sur ce point, Agustín Losada, présent dans la salle d'honneur, a distribué à la presse à la suite de cette annonce un communiqué sans équivoque concernant cette délégation de service public dans lequel il annonce sa volonté d'intenter une action en justice contre la Ville d'Arles (lire le communiqué dans les brèves d'octobre, sur la page d'accueil du site).
Hervé Schiavetti a clos les débats en se félicitant "de la procédure et de la présence de deux candidats" dont les dossiers présentaient "un contenu qui valorise notre commune".

Lorsque les arènes d'Arles ont été attribuées à Jalabert S.A. les autres deux candidats à la gestion des arènes, Auguste Losada et Marie Pierre Callet ont intente une acion pour entrave à la concurrence et délit de favoritisme. C'est pour cela que le Tribunal Administratif de Marseille a anulé temporellement  cette concesion.

Publié dans Actualités

Commenter cet article